accouplement


accouplement

accouplement [ akupləmɑ̃ ] n. m.
XIIIe fig.; de accoupler
1Vx Le fait de réunir, de mettre ensemble (par couples). Mod. Techn. Le fait d'accoupler. Barre, bielle d'accouplement. Mécan. Dispositif établissant une liaison mécanique. Accouplement rigide, élastique, hydraulique. Fig. Un étrange accouplement de mots. assemblage, réunion.
2(XVIe) Cour. Union sexuelle. coït, copulation. Vx Mariage. Mod. Conjonction du mâle et de la femelle d'une espèce animale. monte, remonte, saillie; croisement, reproduction, sélection. « Les bêtes fauves qui se cachent dans leurs accouplements » (Flaubert).

accouplement nom masculin Action d'accoupler : Accouplement de mots. Union du mâle et de la femelle, rendant possible l'union de leurs cellules reproductrices (gamètes), c'est-à-dire la fécondation et par là même la reproduction de l'espèce. Chemin de fer Établissement d'une liaison entre deux voitures, deux appareils, etc. Électricité Action de relier entre eux des appareils électriques. (L'accouplement peut se faire en série[addition des tensions], en parallèle [addition des courants]ou en série-parallèle.) Marine Liaison du safran du gouvernail avec sa mèche. Jonction entre deux éléments de l'installation propulsive d'un navire. Mécanique Liaison établie entre deux organes d'une machine, généralement deux arbres, de manière que la rotation de l'un entraîne celle de l'autre ; dispositif permettant cette liaison. (Un accouplement peut être rigide, semi-élastique, élastique, articulé [joint] ou hydraulique [coupleur].) ● accouplement (difficultés) nom masculin Orthographe Deux c. Construction Les compléments du nom peuvent être réunis indifféremment par et, à ou avec : l'accouplement de l'objectif et du boîtier, l'accouplement du mâle à la femelle, l'accouplement du vice avec la vertu. Emploi Ce terme s'emploie de façon générale et uniquement pour les choses ou les animaux. Pour les humains, le terme est dépréciatif lorsqu'il est employé hors d'un contexte technique (biologie, médecine, etc.). Pour les animaux, il existe des termes plus précis selon les espèces : la monte ou la saillie (pour le taureau, le verrat, l'étalon et l'âne), la lutte (pour le bélier), etc. ● accouplement (synonymes) nom masculin Union du mâle et de la femelle, rendant possible l'union...
Synonymes :
- coït
Chemin de fer. Établissement d'une liaison entre deux voitures, deux appareils, etc.
Synonymes :

accouplement
n. m.
d1./d Action, fait d'accoupler.
d2./d Acte sexuel entre le mâle et la femelle d'une espèce animale.
d3./d TECH Dispositif destiné à rendre solidaires deux pièces, deux machines. Accouplement rigide, semi-élastique, hydraulique. Accouplement à la Cardan: V. cardan.

⇒ACCOUPLEMENT, subst. masc.
A.— [En parlant d'animaux ou de choses] Action de réunir par couple; fait d'être accouplé.
1. [En parlant d'animaux de trait] Accouplement de bœufs pour la charrue (Ac. 1835, 1878, 1932, LITTRÉ, DG, ROB.).
Rem. Les Ac. notent que le mot ,,se dit principalement des animaux``.
2. Emplois techn. [En parlant de choses].
ARCHIT. [En parlant de colonnes] :
1. Il s'en faut bien que l'architecture, cet art qui a si peu d'artistes, ait fait les mêmes progrès : elle n'emploie guère que les harmonies (...) telles que la symétrie, l'accouplement de colonnes, et des consonnances semblables.
J.-H. BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 337.
MÉCAN., CH. DE FER :
2. Accouplement à cliquet. Cet accouplement permet d'arrêter un moteur sans arrêter l'autre, et il compense les variations de vitesse des deux arbres...
R. CHAMPLY, Nouvelle encyclopédie pratique, t. 3, 1927, p. 8.
3. Accouplements rigides. L'emploi de ces organes de liaison exige que les deux arbres soient exactement dans le prolongement l'un de l'autre...
R. CHAMPLY, Nouvelle encyclopédie pratique, t. 3, 1927 p. 85.
4. Les accouplements élastiques sont employés toutes les fois que les arbres accouplés ne reposent pas sur des assises immuables...
R. CHAMPLY, Nouvelle encyclopédie pratique, t. 3, 1927 p. 98.
5. ... on a été conduit à accoupler entre elles, dans la plupart des machines, deux ou plusieurs paires de roues d'égal diamètre au moyen de bielles d'accouplement.
HERDNER, Construction et conduite des locomotives à vapeur, t. 1, p. 40.
6. ... l'attelage doit être complété par l'accouplement des boyaux en caoutchouc du tender...
HERDNER, Construction et conduite des locomotives à vapeur, t. 2, p. 6.
MUSIQUE
Harmonie :
7. Cette agrégation est formée de l'accouplement de l'accord parfait majeur A3 avec l'accord parfait mineur B3.
C. DURUTTE, Esthétique musicale, Résumé élémentaire de la technie harmonique, 1876, p. 174.
Facture d'instruments :
8. Accouplement. Mécanisme dans l'orgue, au moyen duquel on fait agir ensemble deux ou plusieurs claviers, soit à l'unisson, soit à l'octave.
ROUGNON 1935, p. 213.
B.— [En parlant d'animaux ou, péjorativement, de pers. ravalées au rang des animaux] Union du mâle et de la femelle pour accomplir l'acte de la génération :
9. ... les hybrides, très-communes parmi les végétaux, et les accouplemens qu'on remarque souvent entre des individus d'espèces fort différentes parmi les animaux, ont fait voir que les limites entre ces espèces prétendues constantes, n'étoient pas aussi solides qu'on l'a imaginé.
J.-B. LAMARCK, Philosophie zoologique, t. 1, 1809, p. 64.
10. Il bénit leur accouplement en leur promettant la fécondité, puis il leur prêcha les vertus matrimoniales,...
G. DE MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Le Père Amable, 1886, p. 223.
11. Dans l'exemple qui nous occupe, la nature veut donc, en vue de la fécondation croisée, que l'accouplement du faux-bourdon et de la reine abeille ne soit possible qu'en plein ciel.
M. MAETERLINCK, La Vie des abeilles, 1901, p. 225.
C.— Au fig. [Tantôt par rapport au sens A, tantôt par rapport au sens B, sans qu'un net discernement soit toujours possible]
1. Rapprochement entre des choses de manière à obtenir une harmonie :
12. Vers de Fontanes que Delille a mis dans l'Imagination. Il fut fait chez Barthe où l'on parlait d'alliances de mots, d'accouplements heureux.
Ch.-J. DE CHÊNEDOLLÉ, Extraits du journal, 1811, p. 53.
13. ... il pensa à les changer et combina pendant des heures de factieuses harmonies de teintes, d'hybrides accouplements d'étoffes et de cuirs.
J.-K. HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 281.
14. Il est très difficile d'expliquer à un non-créateur comment ces contradictions non seulement s'harmonisent, mais constituent, par leur accouplement indispensable, la substance et la charpente vivante de toute grande œuvre.
R. ROLLAND, Beethoven, Les Grandes époques créatrices, t. 1, 1903, p. 264.
Péj. [L'harmonie dissimule mal une opposition] :
15. Espion! Pelven! murmura le général, comme si l'accouplement de ces deux mots eût présenté à son esprit une énigme indéchiffrable.
O. FEUILLET, Bellah, 1850, p. 143.
2. Littér. Dans les ex. suiv. l'emploi est nettement fig. par rapport au sens B. Il sert notamment à marquer :
a) La communion entre l'homme et le monde, entre les forces cosmiques :
16. Solitude nuptiale, toute peuplée d'êtres embrassés, chambre vide, où l'on sentait quelque part, derrière des rideaux tirés, dans un accouplement ardent, la nature assouvie aux bras du soleil.
É. ZOLA, La Faute de l'Abbé Mouret, 1875, p. 1405.
17. Dans cette mesure, toute perception est une communication ou une communion, (...) et comme un accouplement de notre corps avec les choses.
M. MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 370.
b) Une genèse :
18. Le système mythologique du Roman de la Rose (...) s'associait à la théologie, et de cet accouplement bizarre naissaient mille monstres indéfinissables, mille fantaisies d'une mysticité délirante, qui transformaient ces compositions étranges en espèces d'apocalypses.
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Tableau hist. et crit. de la poésie française et du théâtre français au XVIe siècle. 1828, p. 201.
19. La nature est le péché; l'esprit est le diable en personne, et le doute est le produit de leur accouplement monstrueux!...
G. DE NERVAL, Le Second Faust, 1840, p. 198.
20. Leconte de Lisle, créole et poète, a dit de lui avec une effrayante vérité : « Vacquerie semble né de l'accouplement monstrueux de Hugo et de Gautier. »
Ch.-A. SAINTE-BEUVE, Mes poisons, 1869, p. 35.
Rem. Les emplois a et b procèdent d'une analyse des 2 moments ou aspects de l'union entre les sexes.
Prononc. :[]. Enq. ://.
Étymol. ET HIST.
I.— « Union de deux éléments ». 1. 1270 « conjonction d'astres » (Introd. d'Astron., B. N. 1353, f° 19b ds GDF. Compl. :Par l'acouplement de aucuns planetes), attest. isolée; 2. 1538 « action d'attacher, d'atteler ensemble deux animaux » (R. ESTIENNE, Dict., ibid. : accouplement de bœufs, accouplement de chiens); 3. terme techn. « assemblage par couple » a) archit. 1771, Trév. : accouplement de colonnes, arrangement de plusieurs colonnes jointes ensemble, et qui forment groupe. L'accouplement de ces colonnes est admirable; b) électr. 1890, Lar. 19e :Réunion de plusieurs générateurs électriques; c) mécan. 1928, Lar. 20e : Mécanisme pour accoupler deux machines.
II.— « Union charnelle ». 1. (En parlant d'êtres humains) XVe s. (Évangile des Quenouilles, 59 ds GDF. Compl. :Fillette l'Estroite dist que de tel accouplement viennent enfanz), ds ROB. : accouplement se dit, aujourd'hui, de l'acte sexuel chez l'homme, mais, généralement, en mauvaise part; 2. début du XVIIe s. « union du mariage » (MALHERBE, Ode à M. le Grand Ecuyer :De ce fatal accouplement celebrer l'heureuse journée), qualifié de vieilli par DG; 3. « union charnelle » en parlant d'animaux 1680, RICH. t. 1 : Accouplement. Ce mot se dit des bêtes qui se joignent pour la génération.
Dér. du thème de accoupler au sens I 1 et II 2; suff. -ment.
STAT. — Fréq. abs. litt. :188.
BBG. — BÉNAC 1956. — JOSSIER 1881. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NYSTEN 1814-20. — POIGNON 1967. — ROUGNON 1935. — SOÉ-DUP. 1906. — THOMAS 1956.

accouplement [akupləmɑ̃] n. m.
ÉTYM. 1270, « conjonction d'astres »; de accoupler.
1 (1538). Vx. Le fait de réunir, de mettre ensemble (par couples). || L'accouplement de bœufs pour la charrue.Mod. Techn. Le fait d'accoupler; spécialt, association (d'organes mécaniques) permettant des mouvements relatifs entre eux. Accouplage. || Barre, bielle d'accouplement. || Accouplement de machines. || Accouplement rigide, élastique. || Accouplement à chaînes, à disque, à disque élastique, à engrenages, à grenouillère, à joint homocinétique, à manchon, à manchon expansible, à plateaux. || Accouplement de compensation. || Accouplement hydraulique.Archit. || Accouplement de colonnes.
Accouplement de générateurs électriques, association de plusieurs générateurs afin de disposer d'une plus grande puissance. || Accouplement en série, en parallèle, mixte.
Fig. Rapprochement (d'éléments). || Un étrange accouplement de mots. Assemblage, réunion.
2 (Personnes). a (Déb. XVIIe). Vx. Mariage.
1 Tu menais le blond Hyménée,
Qui devait solennellement
De ce fatal accouplement
Célébrer l'heureuse journée.
F. de Malherbe, Poésies, « Ode au Grand Écuyer ».
b (XVIIe). Mod. Conjonction du mâle et de la femelle d'une espèce animale. Appareillade ou appariade (perdrix), appariement (oiseaux), baudouinage (baudets), bélinage (bélier et brebis), bouquinage (lièvre, lapin), monte, remonte, saillie (chevaux); croisement, reproduction, sélection.
2 Mais, si la fureur de ton impudicité te poussait, tu devais faire au moins comme les bêtes fauves qui se cachent dans leurs accouplements, et ne pas étaler ta honte jusque sous les yeux de ton père !
Flaubert, Salammbô, XI.
Le fait de faire s'accoupler des animaux. || Accouplement raisonné, avec des reproducteurs choisis.
c (XVe). Union sexuelle. Coït, copulation.
REM. En ce sens, le mot évoque la sexualité animale et est souvent employé en mauvaise part.
3 Ce sont les résultats de nos joyeux dîners d'amis, de nos soirs de gaîté, de ces heures où notre chair contente nous pousse aux accouplements d'aventure.
Maupassant, Contes de la Bécasse, « Un fils ».
4 Le mariage n'est pas un accouplement : c'est un établissement (…)
A. Maurois, Terre promise, X.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • accouplement — Accouplement. s. m. Assemblage, jonction, association. Un asne & un boeuf à la charruë font un estrange accouplement. ces personnes vivent ensemble & sont tousjours en querelle, c est un malheureux accouplement. Il sign. aussi, La conjonction du… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Accouplement — Ac*cou ple*ment ( k[u^]p l*ment), n. [Cf. F. accouplement.] 1. The act of coupling, or the state of being coupled; union. [R.] Caxton. [1913 Webster] 2. That which couples, as a tie or brace. [R.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • accouplement — index marriage (intimate relationship) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • accouplement — de boeufs, Boum iunctura, vel adiugatio, Copulatio …   Thresor de la langue françoyse

  • accouplement — [ə kup′əl mənt] n. [Fr < accoupler, to couple up < OFr acoupler < ML accopulare < L ad , to + copulare, to COUPLE] 1. Archit. the placing of columns in pairs close together 2. Carpentry a brace or tie of timber …   English World dictionary

  • Accouplement — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un accouplement peut être : Sur les autres projets Wikimedia : « Accouplement », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) l… …   Wikipédia en Français

  • accouplement — (a kou ple man) s. m. 1°   Assemblage par couples. Accouplement de boeufs pour la charrue. Accouplement de colonnes, arrangement de colonnes disposées deux à deux. 2°   Conjonction du mâle et de la femelle, en parlant des animaux. Le mulet vient… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ACCOUPLEMENT — s. m. Assemblage par couples. Il se dit principalement en parlant Des animaux. Accouplement de boeufs pour la charrue.   En Archit., Accouplement de colonnes, Arrangement de colonnes disposées deux à deux ; ce qui produit alternativement un petit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ACCOUPLEMENT — n. m. Assemblage par couple. Il se dit principalement en parlant des animaux. Accouplement de boeufs pour la charrue. En termes d’Architecture, Accouplement de colonnes, Arrangement de colonnes disposées deux à deux. Il s’emploie aussi figurément …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • accouplement — ūkinių gyvūnų kergimas statusas Aprobuotas sritis veislininkystė apibrėžtis Natūralus ūkinių gyvūnų poravimas. atitikmenys: angl. mating vok. Paarung, f rus. случка pranc. accouplement, m šaltinis Lietuvos Respublikos gyvulių veislininkystės… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.